RESSOURCES ET COLLECTIONS

> LES COLLECTIONS

Les collections du Centre Historique Minier comprennent 15 000 objets ayant trait à l'histoire du bassin houiller du Nord-Pas-de-Calais.

Trois domaines sont particulièrement bien représentés : l’histoire des techniques minières, secteur qui constitue sans aucun doute le point fort des collections, l’ethnologie, à travers des témoins de la vie quotidienne des mineurs et la géologie, représentée par un fonds important de fossiles houillers et d’échantillons de roches provenant de sondages de prospection.
Enfin, le Centre Historique Minier développe depuis plusieurs années une collection d’oeuvres d’art (peintures, dessins, aquarelles, sculptures ou tapisseries, affiches publicitaires et de cinéma) et d’objets décoratifs ayant la mine et les mineurs pour sujets de représentation (horloges, pièces de mobilier et de vaisselle, monnaies et médailles).

Les collections techniques

On doit la constitution des premières collections à la volonté des Houillères du bassin du Nord-Pas de Calais qui encouragèrent à partir du milieu des années 1970, au fur et à mesure des fermetures de puits, le sauvetage de tous les témoignages de leur activité : matériels, outils, machines, maquettes ou encore matériel pédagogique provenant des centres de formation des Houillères.

L’échantillonnage obtenu permet d’appréhender parfaitement l’évolution des techniques et des conditions de travail au fond de la mine (abattage du charbon, creusement, éclairage, sécurité, transport…) depuis la fin du XIXe siècle jusqu’aux années 1990, ainsi que le travail au jour, c’est-à-dire en surface.

A l’heure actuelle, un grand nombre de ces objets sont mis en situation dans les galeries de mine reconstituées et dans les bâtiments industriels de la fosse Delloye. Les autres objets, placés en réserve, sont présentés régulièrement dans les expositions temporaires organisées par le Centre Historique Minier.

Les collections, depuis la disparition des Houillères, continuent à s’enrichir régulièrement, grâce notamment à la participation des habitants du Nord-Pas de Calais, à travers les collectes proposées chaque année par le Centre pour encourager les dons d’objets et de documents relatifs au monde de la mine.

Les collections géologiques

Une collection de fossiles houillers a été constituée lors de la création du musée.
1600 fossiles environ ont été remontés de différents sites d’extraction du bassin minier et 64 pièces, tout à fait exceptionnelles, sont présentées dans l’exposition A lorigine du charbon, le Carbonifère.
A la fin de l’année 2000, le fonds s’est enrichi par la mise en dépôt d’une partie de la lithothèque du Bureau de Recherches Géologiques et Minières, sous forme de plusieurs centaines de carottes de sondages de prospection et d’échantillons géologiques prélevés dans différents endroits du bassin minier à la demande des Houillères du Bassin du Nord-Pas de Calais.

Les collections ethnologiques

La plus grande partie des collections ayant été héritée des Houillères, la part des collections ethnologiques était peu importante. Aussi depuis le début des années 1990, le Centre Historique Minier a développé ses collections de manière intensive en éléments témoignant de la vie quotidienne des mineurs, à la mine ou en dehors du travail.

Le coup d’envoi de cette politique d’acquisition a été donné avec le lancement de deux opérations de collecte systématique, en 1991 et 1992. Les collections ont pu s’enrichir d’objets du quotidien liés aux activités de la maison (cuisine, lessive, couture…), d’objets spécifiques aux principales vagues d’immigration comme par exemple les râpes à choux des Polonais.

Mais c’est surtout en ce qui concerne les loisirs que les dons ont été nombreux : cartes postales, objets souvenirs documentent les vacances des mineurs et de leur famille à La Napoule ou à Berck ; partitions et instruments soulignent l’importance de la pratique musicale.

Le Centre Historique Minier a pu également constituer un fonds complet relatif à la colombophilie, un échantillonnage des différents instruments utilisés pour l’élevage des pigeons ou lors des concours colombophiles : constateurs et plombeuses, bagues et bagueuses, paniers ou boîtes d’enlogement, drapeaux et trophées de sociétés colombophiles.

Les dons ainsi recueillis permettent d’alimenter les expositions et d’illustrer les publications éditées par le Centre dans sa collection « Mémoires de Gaillette ». Aujourd’hui, la pratique des dons est devenue régulière. L’équipe du Centre organise d’ailleurs, aux environs de la fête de Sainte-Barbe le 4 décembre, la cérémonie de remerciements aux donateurs qui permet de présenter l’ensemble des objets et documents reçus au cours de l’année.

EFFECTUER UN DON ?

Merci de compléter et de nous retourner le document ci-après qui nous permettra d’enregistrer officiellement votre proposition de don.
Le Centre Historique Minier examinera avec toute l’attention requise l’intérêt de la proposition de don au regard de la politique d’acquisition et d’enrichissement de ses fonds. Une réponse vous sera adressée dans un délai de deux mois à compter de la signature de la présente proposition. Dans l’attente, le Centre Historique Minier ne pourra accueillir les objets ou documents dont vous souhaitez faire don.