+HORAIRES

Accès libre et gratuit sur RDV uniquement :
Lundi au vendredi
9h – 17h
03 27 95 74 22
+CONTACTS

DIRECTRICE DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES

Virginie Malolepszy
vdebrabant@chm-lewarde.com

ASSISTANTE DE DOCUMENTATION

Frédérique Delforge
fdelforge@chm-lewarde.com

ASSISTANTE DE CONSERVATION

Audrey Leleu
aleleu@chm-lewarde.com


 

RESSOURCES ET COLLECTIONS

> LES ARCHIVES

Le Centre Historique Minier conserve un fonds d’archives papier important, consultable librement sur rendez-vous au centre de ressources documentaires.

La collecte

La collecte des archives minières a commencé dès le milieu des années 1970 au sein des Houillères du Bassin du Nord-Pas de Calais. L’entreprise avait alors choisi de rassembler sur le site de la fosse Delloye des objets, du matériel minier mais aussi des documents. L’objectif premier était de constituer un échantillonnage de documents susceptibles d’être présentés dans des expositions. En 1984, les Houillères du Bassin du Nord-Pas de Calais reçoivent l’autorisation de la Direction des Archives de France de gérer eux-mêmes leurs archives et de confier la collecte, la gestion et la valorisation au Centre Historique Minier.

De 1985 à 1992, le Centre Historique Minier a reçu en dépôt, au fur et à mesure des fermetures de fosses ou d’établissements miniers, les documents produits par les anciennes compagnies minières ou les Houillères du Bassin du Nord-Pas de Calais et conservés sur les différents sites.

Le fonds d'archives

Les 2400 mètres linéaires d’archives conservés au Centre couvrent toute la période de l’exploitation du charbon dans le bassin du Nord-Pas de Calais (1720-1990), depuis les prémices des compagnies minières jusqu’à la fermeture des Houillères nationalisées. Ces archives abordent l’ensemble des thématiques liées au monde de la mine : organisation de l’entreprise, histoire économique et sociale, connaissance du fond, techniques d’exploitation, patrimoine industriel. Certains fonds, comme ceux des compagnies d’Anzin, de Lens ou de Bruay, ont été extrêmement bien préservés et l’analyse de ces documents constitue une mine de renseignements très importante pour l’histoire de ces compagnies. Pour la Compagnie d’Anzin, on trouve notamment des plans aquarellés des différentes exploitations, des dossiers et plans sur l’ensemble de son réseau ferroviaire ainsi que nombre de documents de 1752 à 1970 sur l’organisation de la compagnie, ses œuvres sociales, ses exploitations…

Une source privilégiée pour la recherche

Le Centre de ressources documentaires est une source privilégiée d’idées et d’informations pour la réalisation des travaux de recherche. Si le premier utilisateur est le Centre Historique Minier pour l’établissement de la programmation du musée (expositions, projections, manifestations) et pour les différentes publications du Centre (collection Mémoires de Gaillette, journal interne, presse…), de nombreux travaux sont réalisés par des chercheurs de tout horizon : professionnels du monde de l’édition et du cinéma, universitaires mais aussi particuliers qui souhaitent retracer l’historique de leur lieu de travail, des événements précis ou éléments anecdotiques ou obtenir des compléments d’information suite à leur visite du musée.

Près d’une centaine de chercheurs sont accueillis tous les ans. Ce sont pour moitié des universitaires régionaux ou nationaux, de tous niveaux, de la licence au doctorat, et de toutes formations. Le Centre conserve d’ailleurs dans ses collections plus de 200 travaux universitaires réalisés à partir de ses fonds sur différents thèmes : architecture, droit, sciences humaines, sciences, médecine, écoles d’ingénieurs… Les sujets sont variés  : l’électrification des mines du Pas-de-Calais de 1880 à 1930, le droit social dans les houillères françaises de 1810 à 1939, le rôle des activités physiques dans la politique patronale des compagnies minières du Nord-Pas de Calais durant la période 1870-1939 ou les harmonies, fanfares et batteries fanfares dans le bassin minier du Pas-de-Calais entre 1880 et 1950 pour ne citer que quelques exemples.

Nombre de thèmes sont encore aujourd’hui à défricher. Les chercheurs trouveront dans les fonds du Centre des sources permettant d’apporter un éclairage nouveau pour l’histoire du bassin minier.

D’autres centres conservent également des fonds sur les mines :

Agence Nationale pour le Garantie des Droits des Mineurs (ANGDM)
www.angdm.fr

Centre des Archives du Monde du Travail
www.archivesnationales.culture.gouv.fr/camt

Commune de Carmaux. Centre Culturel Jean-Baptiste Calvignac
centreculture@wanadoo.fr

Houillères du Bassin de Lorraine. Annexe Jeanne d’Arc du Service départemental d’archives de la Moselle.
www.archives57.com

EFFECTUER UN DON ?

Merci de compléter et de nous retourner le document ci-après qui nous permettra d’enregistrer officiellement votre proposition de don.
Le Centre Historique Minier examinera avec toute l’attention requise l’intérêt de la proposition de don au regard de la politique d’acquisition et d’enrichissement de ses fonds. Une réponse vous sera adressée dans un délai de deux mois à compter de la signature de la présente proposition. Dans l’attente, le Centre Historique Minier ne pourra accueillir les objets ou documents dont vous souhaitez faire don.